Accédez au site du 205 GTI Club de France

Forum du 205 GTI Club de France

Le forum des passionnés de la bombinette Sochalienne d'origine
Nous sommes le Ven 22 Juin 2018 16:57

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1167 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 73, 74, 75, 76, 77, 78  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 08:14 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Nov 2012 22:36
Messages: 5242
Lebubu a écrit:
A Retromobile...

"Bugatti Type 57 C Coupé Atalante."

Image

Image


:love: C'est vrai que cette Bugatti est elle aussi une oeuvre d'art roulante, c'est une icône de la production automobile française :love: Allez, tu me la mets de côté avec une Facel... :D ;)

_________________
C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 08:56 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Juin 2015 20:06
Messages: 387
Localisation: 38 Grenoble
Et bien achetés à l'époque , il y a une page en couleur et en noir et blanc.
3 Francs je crois lol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 09:21 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Nov 2012 22:36
Messages: 5242
:hello: Oui, donc ce sont les albums sortis en librairie dans les années 70... le 1er que j'ai acheté est plus vieux...1.5 fr lol Ces albums n'ont pas une très grande valeur (au sens financier hein...) aujourd'hui...dans les 5€ ;)
Image

_________________
C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 15:37 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
Oui, ça ne vaut pas grand chose en effet. De quoi se faire une collection sympa car les personnages sont très attachants. :pouce:

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 19:37 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Juin 2015 20:06
Messages: 387
Localisation: 38 Grenoble
Voilà c'est ceux là ! merci de l'info :pouce:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 20:11 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
A Montlhery...

"Alfa Romeo 1300 Junior Zagato."

Image

Image

"Trancher dans le vif."

Incontestablement, c'était le bon choix. Alfa Romeo se relève de la seconde guerre mondiale groggy, la marque jadis élitiste est face à un dilemme, soit elle relance se production de modèles luxueux, soit elle tente de mettre en place une gamme plus généraliste pour assurer sa survie, c'est ce qu'elle choisira certainement la mort dans l'âme mais ce sacrifice sera celui qui fait qu'aujourd'hui encore le fabricant existe toujours.
Alfa Lance en 1962 une berline familiale, la Giulia, même si pour une Alfa elle était relativement bon marché, elle gardait en elle les gènes d'une certaine sportivité dans ses artères à la manière de l'Allemand BMW. Ce lancement permettra à Alfa Romeo de faire du chiffre et de pouvoir rebondir.
Et c'est avec un coupé extrapolé de la berline que la marque Italienne va trouver son salut, la GT est dévoilée un an après, en 1963. Dessinée par Giorgetto Giugiaro pour le compte de Bertone, elle deviendra une véritable coqueluche. Bien proportionnée, dessinée avec goût et bourrée de caractère, c'est le coupé qui fait rêver bon nombre de clients d'autant plus qu'il est relativement abordable.
Le milieu des années 60 récompense alfa Romeo de ses choix stratégiques, la marque séduit par ses produits et devient l'un des pionniers du "premium" qui ne se nomme pas encore ainsi à cette époque. C'est aussi l'age d'or de la carrosserie Italienne qui reprends un second souffle là où les autres ont pour la plupart péri de l'arrivée de la ligne "ponton" et des caisses monocoques. On sollicite les officines de toute part et Alfa Romeo est un gros client qui comme Fiat décline une multitude de versions sur une même base.
Zagato est contacté pour dessiner un coupé basé sur le coupé Giulia, Alfa désire qu'il soit spectaculaire et séduise une clientèle féminine. On demande une auto courte et pas forcément trop puissante, du moment que la caisse est légère, un petit ensemble 1.3 devrait suffire.
C'est Ercole Spada qui est en charge du dossier, il signe la fin de son dessin en 1968 et dévoile à Alfa Romeo un coupé qui ne manque pas d'originalité et qui se montre avant-gardiste. La voiture définitive est présentée de manière officielle au salon de Turin 1969 pour une mise en vente en 1970.
Le contrat est respecté, celle qui se nomme 1300 Junior mesure 3.90 mètres de long et dispose du châssis raccourci de l'Alfa Spider Duetto. Le style est ramassé, compact, un peu rude parfois mais Zagato est coutumier du fait, c'est sa marque de fabrique. La face avant est ce qui interpelle le plus la calandre est masquée par une feuille de plexiglas translucide et ouverte en son centre par un cœur de calandre découpé dans la matière. Un jonc chromé en fait le tour pour mieux en souligner sa présence. Le capot bas pointe vers le sol et le style adopte les préceptes de la ligne cunéiforme qui va devenir la référence des années 70. Les ailes sont marquée et musclent cet avant vraiment pas comme les autres. De profil, le pare-brise incliné et la descente de la
lunette arrière fastback me font instantanément penser à une voiture qui en est presque le clone, la Saab Sonett! Oui, comparez les deux, on pourrait les confondre de loin tant les lignes sont semblables. Les deux voitures ont d'ailleurs été commercialisées la même année. Et pendant que nous y sommes, n'oublions pas la Lancia Fulvia Zagato qui à elle aussi de très nombreux traits commun, normal, c'est Ercole Spada qui l'avait signée en 1967, un an avant l'Alfa Junior.
Les vitres généreuses offrent beaucoup de lumière à bord et le pratique hayon peut laisser le loisir à Madame de loger à bord ses emplettes lors de séances de shopping bourse déliée. La poupe est coupée brutalement, tranchée même. Deux feux rectangulaires encadrent la plaque d'immatriculation et un innovant bouclier recouvert de caoutchouc interpelle par son design novateur et assumé...et puis pour une fois, il est vraiment utile.
L'habitacle est confiné mais la luminosité ôte la sensation d'étouffement. La planche de bord ne fait pas d'économie, les compteurs sont généreux, la présentation sobre est qualitative d'aspect et on retrouve le levier de vitesses typique du Spider Duetto, c'est à dire disposé presque à l'horizontale! De l'aluminium brossé encadre le manche, le coupé Zagato est certes de la petite série mais le soin apporté aux détails atteste d'une véritable volonté de bien faire.
La mécanique est le bloc 1.3 litres à carburateur double corps qui sort 89 chevaux. Un moteur plein de vie qui offre un vrai tempérament à ce coupé dont le poids reste mesuré. Si la caisse est bien en métal, le capot est en aluminium. Avec sa boite 5 vitesses et une aérodynamique efficace, la Junior Zagato peut atteindre 173 Km/h, ce qui en 1970 est excellent.
Produite jusqu'en 1970 à 1108 exemplaires, elle passe le témoin une version 1600 en 1972. Alimenté par deux carburateurs double corps, cette version véritablement musclée est semble il plus destiné aux hommes. Sortant 109 chevaux, la 1600 Junior Zagato peut prétendre à désormais 190 Km/h et là ça ne rigole plus. Nerveuse et vive, c'st un véritable jouet pour adultes qui peut aisément trouver sa place sur une spéciale de rallye.
Physiquement, elle est plus longue de 10 centimètres et ses feux arrières sont plus épais. Mais le petit caprice pour enfants gâtés coûte cher et son physique clive et rebute certains clients. L'arrivée massive de nouveaux coupés à cette période met à mal la carrière de la 1600 Junior qui se retire en 1975, cette version ne se vendra qu'à 402 exemplaires et reste la lus rare mais pas la moins intéressante, au contraire.
Elle n'aura jamais été distribuée de manière officielle en France mais on en compte un certain nombre sur nos route comme cet exemplaire de fin juin 1970 dont les visiteurs s'étonnent toujours devant son dessin si particulier...et tranchant.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 21:16 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Juil 2007 11:04
Messages: 264
Localisation: le garde 83
Je l aime bien cette JUNIOR .

_________________
1.6L GTI 115ch blanche de 1991 ............... enfin ca c etait avant ( voir mon avatar ) .......
Maintenant c est une 205 rallye .
Membre du 205 Rallye Club de France .
Membre du Var Auto Sport . Bienvenue dans la boite a bux .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 16 Juin 2018 05:02 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
vincou a écrit:
Je l aime bien cette JUNIOR .

Elle à un look particulier, assez brutal mais ne manque pas de cachet! :pouce:

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 16 Juin 2018 05:03 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
A Retromobile...

"Georges Irat 1100 Prototype."

Image

Image

"Un nouveau départ."

"La voiture de l'élite", rien que ça! Tel était le slogan de la firme Française Georges Irat née en 1921. Basée à Chatou, dans les Yvelines, l'usine fait appel à un motoriste venu de chez Delage et qui va apporter toutes ses compétences pour concevoir un excellent quatre cylindres deux litres extrêmement réussi.
Leur premier modèle est donc fignolé avec soin et réalisé avec beaucoup d'attention, il va donner ses lettres de noblesse à la marque.
Mais ces modèles luxueux ne vont pas connaître le retentissement espéré, leur prix prohibitifs et un manque de recul de la marque laissera les clients dubitatifs, la crise de 1929 va du coup remettre à plat l'horizon de la marque qui va ensuite s'orienter vers une gamme de voitures moins coûteuses.
Ces nouveaux modèles de 5 et 6 chevaux dotés de moteurs "Ruby" seront ceux de la série emblématique des "MM", "MDS", "MDU" et "ODU", ils naîtront dès 1935. Cette lignée au format relativement réduit était donc constitué de petits roadsters très inspirés par ce que l'on trouvait de l'autre côté du "Channel", ce sont presque de grands cyclecars. Plus rien à voir donc avec les grandes automobiles proposés par le passé mais cette étape sera une obligation pour sauver la marque d'un inévitable naufrage. Le succès est au rendez-vous et les petites Georges Irat trouvent un véritable engouement auprès d'une clientèle éprise de modèles à sensations sans se ruiner dans une automobile de prestige mais la guerre va stopper net l'élan de la firme. D'ailleurs quand on pense aux automobiles Georges Irat, c'est à ces modèles que l'inconscient fait appel.
Georges Irat va alors s'installer à Bègles et produire des moteurs industriels de marque DOG mais le plan Pons va y mettre un frein, il sera toutefois tenté de réaliser une petite automobile pour le Maroc dite "La voiture" du bled" avec une mécanique Panhard mais le projet avortera, en 1953, la marque met définitivement la clé sous la porte.
Pourtant au premier salon automobile Parisien d'après guerre, en 1946, Irat & Cie présente sur son stand un cabriolet à la ligne moderne et aérodynamique. Ce prototype baptisé sobrement 1100 a été dessiné par l'atelier de carrosserie de Bécon dirigé par Maurice Broual. A l'origine, c'était Letourneur & Marchand qui devait prendre en charge sa conception mais le carrossier dépassé par la demande orientera Georges Irat vers cette autre entreprise dont le dessinateur était un ancien collaborateur de Letouneur & Marchand. La ligne est quasiment "ponton" ce qui en 1946 est très en avance sur son temps. Les ailes sont à peine dissociées et la fine calandre verticale est joliment mise en valeur. Les phares quand à eux sont intégrés dans les demi pare-chocs afin de ne pas perturber les flux d'air.
Techniquement aussi la 1100 est intéressante, son châssis-carcasse est en magnésium boulonné et la banquette offre trois places. Quand au moteur, il est inédit, c'est un quatre cylindres à plat de 1100 Cc dont la transmission se fait aux roues avant. Ce prototype finalisé aurait pu avoir un débouché direct en série mais la voiture se contentera de fouler les salons Parisien de 1946 et 1948.
Cette voiture exposée au musée Briare était mise pour la première fois à la vente et s'offrait dans son jus d'origine, elle n'a jamais été restaurée. Pièce absolument unique, elle était estimée entre 80.000 et 120.000 mais ce genre de modèles est un coup de poker et ne trouvera ce jour aucun acheteur.

Image

Image

Image

Image

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 16 Juin 2018 05:09 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
baby-boomer a écrit:
:hello: :koi1: :koi1: 2 planches... :koi1: :love: là chapeau....!! Tu me mets l'eau à la bouche!! :bnc:

Alors? A ton avis? En sais-je plus?? :heu3:
Suffit de demander! Je me suis souvenu de cette planche vue sur un album...et il me semblait que c'était il y a peu de temps..tu vas voir pourquoi.
Tu es tombé sur une rareté.... c'est un album, dont le scénariste est inconnu, que Pellos a dessiné au début des années 80 et qui n'avait pas été publié.

Il a été retrouvé dans les archives de la SPE et publié à 100 exemplaires en tirage limité hors commerce par les Editions Regards/Ami de Pellos en 2000. Son titre: " Les Pieds Nickelés, attractions en tout genre".
Je possède cet album car il est paru dans la collection intégrale chez Hachette en 2014. La planche en noir et blanc se trouve page 16, elle est totalement similaire à ton original. ;)
Image

:bnc: Géant, tu pourrais faire une photo de cette page? ;)

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 16 Juin 2018 10:40 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Nov 2012 22:36
Messages: 5242
:hello: Pas de problème :jap: Tiens 2 pages scannées, ce sera mieux qu'une photo, la page 16 et l'explication que je t'ai donnée ;)

Image

Image

_________________
C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 16 Juin 2018 11:37 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Nov 2012 22:36
Messages: 5242
Lebubu a écrit:
A Retromobile...

"Georges Irat 1100 Prototype."

Image

Image


:pouce: Jamais vu cette petite "bête". Intéressante :pouce:
C'est vrai que de George Irat on a plus l'image du roadster.
D'ailleurs il y a peu j'ai trouvé la reproduction d'une carte postale des années 50, colorisée, qui en représente un devant le clocher de Saint-Pierre d'Oleron ;) :

Image

_________________
C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 17 Juin 2018 05:53 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Jan 2010 12:09
Messages: 12782
La carte est sublime! :love: Ce roadster est représentatif de la marque, ces modèles sont le symbole de Georges Irat! :pouce:
Et merci pour ton aide sur les "Pieds nickelés", je n'aurais jamais deviné d'ou sortait cette planche! :heho:

_________________
Numéro 535!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 17 Juin 2018 09:22 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Nov 2012 22:36
Messages: 5242
Lebubu a écrit:
La carte est sublime! :love: Ce roadster est représentatif de la marque, ces modèles sont le symbole de Georges Irat! :pouce:

:hello: Comme souvent à l'époque je suis prêt à parier que cette Georges Irat était la voiture du photographe .....

Lebubu a écrit:
Et merci pour ton aide sur les "Pieds nickelés", je n'aurais jamais deviné d'ou sortait cette planche! :heho:

:jap: ;)

_________________
C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 17 Juin 2018 11:17 
Hors ligne
Forumeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 7 Aoû 2008 19:54
Messages: 688
Localisation: REGION 34
:hello:

:love: :love: la Bugatti type 57 :love: :love: :love: :love:
MAGNIFAIKE !!! ma cherie !! :lol4: :love: :love: :love:

_________________
BRUNO34
viewtopic.php?f=43&t=24685
20CD62 AM90 ROUGE


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1167 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 73, 74, 75, 76, 77, 78  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com